detoxminiature-1170x663

Ma semaine de detox : bilan positif ou négatif ?

Pas de mytho dans cet article.

Je ne veux pas vous présenter la detox comme une expérience miraculeuse ou facile. Ça ne l’est pas. C’est une initiative qui peut s’avérer très positive, mais il faut savoir dans quoi on se lance. Car malheureusement, il ne s’agit pas juste de siroter des smoothies sur sa terrasse comme on peut le voir sur instagram :)

Pourquoi faire une detox déjà ?

Quand on veut avoir un mode de vie plus sain, on arrive tôt ou tard devant la case detox. L’idée étant d’exclure beaucoup de choses de son alimentation et de son quotidien, pour trois semaines maximum, afin de permettre au corps de se purifier. Ce qu’il a  du mal à faire en temps normal car il a beaucoup de boulot pour digérer et éliminer les produits toxiques qui s’infiltrent en lui tous les jours (via l’alimentation, les cosmétiques, les produits nettoyants…).

Il faut bien noter qu’il est NORMAL pour le corps de contenir des « toxines » (des résidus issus de réactions chimiques en nous). Notre organisme est conçu pour les éliminer via diverses portes de sortie (transpiration, excréments, boutons…)  mais au delà d’un certain niveau, notre corps n’a plus le temps de toutes les éliminer. Ce qui fait qu’elles s’accumulent et restent en nous alors qu’elles ne sont pas censées y être et peuvent devenir dangereuses (cancer, problèmes digestifs, dépression…) . Et en plus des toxines naturelles, il y a tous les produits chimiques non naturels qui passent dans notre corps à travers l’alimentation ou les cosmétiques.

Faire une detox, c’est tout faire pour que le corps ait les moyens de se nettoyer à fond : manger sain et léger, faire du sport, boire beaucoup d’eau, bien dormir, etc… pour qu’il y ait moins de travail lié aux ajouts quotidiens et plus de temps pour décrasser ce qui s’est accumulé. Le seul problème, c’est l’organisation. Si on le fait pendant 3 semaines de vacances, pas de souci. Mais dans la réalité, on a rarement ces conditions là. Il faut donc concilier ça avec un mode de vie actif, pas toujours coopératif.

La detox dans la vraie vie

Quoi qu’il arrive je vous conseille de bien vous documenter pour choisir quelque chose qui vous est adapté. En ce qui me concerne, j’ai suivi la méthode Clean de Alejandro Junger. Médecin américain qui a vécu en Inde et a fait un mix entre l’ayurvéda (médecine traditionnelle indienne) et la médecine occidentale.

Une fois que vous aurez choisi votre detox et votre moment, il va falloir caser ça dans la vraie. Je l’ai fait la semaine dernière et j’ai filmé le tout en vidéo, justement pour montrer ce qui était cool et ce qui était plus compliqué. Je vous laisse la découvrir :

Bilan de l’expérience

Très positif pour moi, comme je l’explique dans la vidéo. Je me sens mieux, physiquement et moralement. Je suis contente d’avoir tenu sur la semaine même si j’ai fait quelques écarts. Si un repas n’est pas parfait, on fera mieux au prochain.

Je voudrais juste attirer l’attention qu’une detox n’est pas un régime. L’objectif n’est pas la perte de poids, même si c’est un corollaire au fait de super bien manger pendant une semaine ou plus. Enfin pour ne pas avoir de carences, c’est important de varier les aliments en mangeant des produits variés, surtout pendant une detox. Interdiction de manger la même soupe tous les soirs pendant 5 jours.

J’espère que ça vous permettra d’en savoir un peu plus sur le déroulement concret d’une detox et peut-être de vous motiver à en prévoir une, un de ces jours.

9 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *