followyourcover

Suivre ses rêves

Quand j’étais petite je ne comprenais pas comment les gens différenciaient un grand tableau d’une oeuvre ratée. Ils se plantaient devant une toile, en silence. Concentrés. Puis tranchaient d’un ton magistral : «C’est de l’art».
Ils te sortent ça comme les douaniers disent «c’est de la coke» après en avoir gouté un peu. Substance identifiée.
Ça m’énervait d’autant plus de voir à quel point c’était clair pour eux et flou pour moi. C’était quoi leur méthode pour distinguer l’art de la rature ?

Aujourd’hui je sais. J’ai vu.
Il y a une chose à comprendre sur ce monde, c’est que la magie existe. Ouais, bon, pas exactement comme dans Harry Potter ou Twilight. La magie, c’est l’art.
Avez-vous déjà remarqué la puissance que peut dégager un texte ? Comme chaque ligne parcourue libère une décharge d’émotion. Positive ou négative. Qui a le pouvoir de nous indigner, nous charmer, nous exalter ou nous anéantir. On aura beau déchirer le papier en mille, ça n’annulera pas la déflagration.
Chaque oeuvre d’art est un sortilège. En écriture, en peinture, en musique… Et certains sont plus puissants que d’autres. C’est ce qui explique que certaines chansons n’ont d’effet que les vingt premières écoutes et d’autres en ont toute la vie. Toute l’éternité. C’est le sortilège qui est plus ou moins puissant.
Maintenant je sais. Je sais ce que les gens voient quand il observent les tableaux. Ils se donnent au sortilège et ressentent l’énergie qui s’en dégage. Avec les bons yeux on peut même voir la déflagration. Les volutes de couleur et d’intensité qui en émanent. Personnellement je peux les voir dans la musique ou l’écriture mais je ne suis pas sensible aux arts visuels. Peut-être que que ça viendra plus tard.

Les artistes sont des magiciens. Ils ont des vies risquées, bouleversantes, secrètes, mais par dessus tout intenses. Si vous avez la chance d’avoir l’étincelle, foncez. Il y a tellement de gens qui ne l’auront jamais. Qui ne sauront jamais ce que c’est d’être inspiré. De rentrer chez soi comme une tornade après avoir eu l’idée du siècle. De rester réveillé jusqu’à 5h du mat’ un mardi parce qu’il y a quelque chose qui cherche à sortir de vous et que vous ne pourrez pas dormir tant que ce ne sera pas fait.

Vous ne pouvez pas renoncer à ça. Même en essayant très fort. Premièrement parce que c’est rare et deuxièmement parce que ça sera toujours là, comme une démangeaison dans vos pensées.
Je ne vous dis pas de tout plaquer comme un dingue du jour au lendemain. Ce serait une très mauvaise idée. Mais il faut se ménager du temps, un espace de création… Et il faut se donner une chance. Même si c’est flippant et que personne ne voit la part de sensibilité qui existe en vous.

En ayant un papa travesti, j’ai eu la chance de grandir libre et dans l’idée qu’on peut être qui on veut. Et pourtant j’avais peur. Il m’a fallu du temps pour avoir le courage de m’exposer. Je suis passée d’étudiante en droit, à apprentie journaliste, à blogueuse… Et en tenant ce blog j’ai découvert des parties de moi, j’ai appris à m’ouvrir, j’ai compris que je voulais devenir scénariste à force d’écrire mes petites histoires… Je n’en suis pas encore là mais j’y travaille. En tout cas je me sens beaucoup plus moi qu’il y a 4 ans, quand je faisais la touriste à la fac sans trop savoir pourquoi.

Alors si vous avez la moindre envie, le moindre brin de magie en vous, c’est votre devoir de le nourrir. Le monde a besoin d’artistes, car c’est la meilleure façon de pulvériser les ennemis de la société et de captiver les foules en faisant passer des messages.

Et en spécial bonus, c’est même la meilleure façon d’être immortel, puisque les auteurs d’une oeuvre survivent avec elle.

You may say I’m a dreamer, but I’m not the only one.

I hope some day you’ll join us ! :)

26 Commentaires

  • Joli texte, je te rejoins sur plein de choses. Que tu es canon, j’adore cette photos !
    Si seulement nous ne vivions pas entourés de pessimistes, de mon côté j’aurais gagné du temps plutôt que d’écouter la raison et de réaliser un peu plus tard que j’aurais surtout dû m’écouter moi même :) Bisous ma belle.

  • Je cite Albus Dumbledore, directeur de Poudlard la plus grande école de sorciers dans la série des Harry Potter :

    « Ah, la musique (…) Elle est plus magique que tout ce que nous pourrons jamais faire dans cette école ».

    Ce n’est pas de la grande littérature, je m’en rends bien compte. Mais à chaque fois que j’ai besoin d’une « béquille » pour un de mes sentiments, il y à toujours une chanson pas loin, prête à soutenir mon cœur.

    Cependant, moi-même j’aimerais me jeter dans le grand bain. Etre musicien, un rêve. Etre écrivain, je ne manque pas d’imagination, je doute plus de ma plume. Et puis, pour qui ? Probablement d’abord pour moi bien sur, mais même moi je ne pense pas en valoir la peine…

    Par contre, je t’interdis d’arrêter de nous faire rêver, toi, Morgane. Tu as du talent ! Et même si ce n’est qu’un tout petit peu, la vie est tout de même plus belle quand tu passes nous faire coucou. Peu importe le media…

    Prends soin de toi.

      • Autant la nature a fait de toi une créature de rêve physiquement, autant elle a décidé que je ne pourrais jamais jouer sérieusement d’un instrument. Mais c’est la vie…
        Pour me consoler, j’ai la chance d’avoir croisé virtuellement ta route. Je n’irais pas jusqu’à dire que cela compense, mais cela allège largement le fardeau.

        Régal des yeux, plaisir du cœur de partager certaines pensées avec une fille intelligente et réfléchie.

          • Pattemol tu es un vrai poète !!! Je suis éberlué par tes textes ! Même si tu ne peux pas jouer d’un instrument, tu peux peut être, être compositeurs au niveau des paroles ou même écrivains ? Tu as vraiment beaucoup de talent !
            PS : tu vois Mogow comme tu changes nos vies à nous tous à ta façon ! Je ne regrette vraiment pas d’avoir cliqué sur le lien de ton blog via ton twitter.
            Re – avalanche de bisous
            M.K. !

          • Je n’ai pas trouvé comment répondre à « M.K. » je le fais donc comme ceci. (Il est possible que l’arborescence de réponse ait atteint ses limites…

            Je tenais donc à te remercier cher inconnu pour ces jolis compliments. Je ne suis pas tout à fait sur de les mériter car lorsque j’écris ici, je suis comme ensorcelé, les mots viennent tout seuls, Mademoiselle Morgane à un certain pouvoir sur mon état d’esprit. Involontaire mais bienfaisant. (Aurais-je trouvée ma muse ?!?)

            Et croyez-le ou non, tout n’est que sincérité, je ne suis vraiment pas maître dans l’art du mensonge. Je n’aime pas qu’on me mente, alors j’évite de moi-même pratiquer cet art…

            Encore merci M.K. et pleins de zibous à la ravissante et non moins intelligente Morgane !

  • Waw..Je suis tout chamboulé par l’intensité de ton texte. J’étais agrippé à mon écran ! C’est vrai, tout ce tu dis est vrai ! Il faut laisser libre court à son imagination et vivre ses rêves. Ton blog est génial, ce que tu écris l’ai et ne change rien ! J’espère que tout tes projets se réaliseront,
    Avalanche de bisous Mogow !

  • L’écriture sublime de cet article témoigne amplement du succès de ta bifurcation du droit vers le journalisme. C’est rare de voir des personnes qui ont l’ambition de prendre des risques pour aller au bout de leurs rêves et être vraiment elles-mêmes. Tu es vraiment l’une des personnes les plus intelligentes que j’ai jamais connues. Je suis sûr que tu iras au bout de tous tes rêves. Ces deux citations illustreront peut-être ta pensée dont tu as fait part.

    « La vie quotidienne, si elle est sans compréhension, vous poussera à passer à côté de la beauté. » (Jiddu Krishnamurti, L’éveil de l’intelligence)

    « L’art indique aux hommes leurs raisons d’être. Il leur révèle le sens de la vie, il les éclaire sur leur destinée et par conséquent les oriente dans l’existence. » (Auguste Rodin)

    Je t’embrasse bien fort, chère Morgane, mon idole.

      • De fait, je suis étudiant en traduction. L’aisance dans l’usage du français s’avère plutôt nécessaire. C’est aussi un métier assez créatif, contrairement à ce que certains peuvent penser…

  • Quand tu dis que « certaines chansons n’ont d’effet que les vingt premières écoutes et d’autres en ont toute la vie », as-tu en tête des titres de chansons, des chansons au sortilège puissant que tu trouves prodigieuses et qui te font de l’effet chaque fois que tu les écoutes ?

    • Les premières qui me viennent en tête : Let it be, Imagine, Sound of silence, I want to break free, under pressure, show must go on, Hallélujah, Wonderwall, Someone like you (version d’adele)… Et j’en oublie surement quelques unes

      • Je sais qu’on ne m’a rien demandé mais j’avais envie de réagir…

        Voici les plus importantes :

        Beautiful de Christina Aguilera car on est tous beaux à notre façon. On doit surtout prendre en compte son propre avis, pas celui des autres.

        Angels de Robbie Williams pasqu’elle est réconfortante, on rêve tous d’avoir un ange qui garde un oeil sur nous.

        It’s oh so quiet de Björk pasqu’elle ressemble tellement à ma vie et certainement à celle de tout le monde avec des hauts et des bas…

        Chanson d’ami de Zazie pasque c’est un peu ma vie d’être (de n’être que) « l’ami » des femmes que j’ai le plus aimées.

        Tears in heaven de Eric Clapton pasque de tout mon cœur et de toutes mes tripes j’espère retrouver les gens qui me manquent.

        et pour finir

        Si j’étais président de Gérard Lenorman juste pour cette phrase qui me touche viscéralement: « Pas besoin d’être président pour aimer les enfants ».

        Et d’accord pour wonderwall, hallelujah, imagine, sans discutions aucune. ;)

  • Coucou , juste pour laisser une petite trace de mon passage :)

    Dans l’ensemble je trouve ton blog très intéressant c’est google qui m’a amené ici peut être je reviendrais … y’a toutefois un petit truc qui m’a dérangé… mais devant tant de commentaire élogieux je vais garder ça pour moi.

    Concernant cet article , je suis assez d’accord avec le titre mais en poussant un peu la réflexion y’a pas que l’art qui fait vibrer y’a des gens qui vibrent avec des maths , ou avec de la pâtisserie quoi que d’une façon ou d’une autre n’est ce pas de l’art également ? En faite bien au delà de la définition prédéfini par les dictionnaires et encyclopédies je penses que le mot « Art » à une définition propre à chacun. Pour définir l’art , on devrait partir du sentiment des personnes quand elle pratique tel ou tel activité. Pour moi, chaque activité qui fait vibrer celui qui la réalise , chaque activité qui fait naitre une excitation et un contentement de celui qui la réalise, chaque activité qui produit chez celui qui la réalise un contentement et un sentiment de plénitude est SON art. Suivant cette idée je pense que peu importe l’art en question chacun devrait le suivre. J’ai vu des gens « vivre » en cuisinant. J’ai vu des gens vivre en devenant pompier. Ce sont des gens qui ont suivis leur art. Ainsi si quelqu’un me dis « je fais ce que j’aime » pour moi c’est un artiste. J’ai eue un ami qui est devenu chef de la sécurité incendie , il n’avait pas une vie bouleversante ni risquée, ni secrètes mais il avait cette intensité quand il parlait de son travail avec l’envie d’aller plus haut , il pouvait parler des heures et des heures de……. consigne de sécurité…. il a trouvé son art et même si ce n’est ni peinture ni chanson tant qu’il se sent bien et épanoui c’est le principal.

    Bon à 3h du mat c’était ma minute d’intense réflexion.

    Bonne continuation :)

    • Bien sûr au delà de l’art il y a la passion. Quand quelqu’un réalise quoi que ce soit avec passion, ça se ressent et ça fait vibrer les gens.
      A très bientôt :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *