cambodge_angkor

Morgane au cambodge – partie 2

Du lundi au mercredi : Dernières journées de tournage et derniers jours à Battambang. Du fin fond de nos têtes de journalistes hirsutes, voici la seule photo de groupe officielle que nous assumons :

classe JRI IICP

Jeudi 27 : Départ pour Siem Reap et les temples d’Angkor. Cette fois nous prenons le big autobus pour traverser le Cambodge. Et le chauffeur a une technique géniale quand il n’y a plus de sièges : Il va chercher des petits tabourets en plastique et il les pose dans l’allée centrale. Il a gagné cinq places dans son bus, EASY !

Vendredi 28 : Réveil à 4h du matin pour assister au lever de soleil sur les temples. Ça picote les yeux et les narines, mais nous sommes devenus des guerriers, pas d’abandon.

sunrise sur les temples d'angkor

On enchaîne sur la visite des différents temples, avec un millier de pierres et d’entrées mystérieuses

angkor marches

Plus loin, nous sommes accueillis par les guerriers du Bayon

temple bayon

bayon temple

angkor porte

Je vous demande d’apprécier la hauteur de cette photo, obtenue par la montée de l’escalier le plus casse-gueule du monde

angkorsommet

On a aussi vu le temple ayant inspiré le décor de Tomb Rider, célèbre pour les arbres venus reprendre leurs droits sur les pierres.

angkor

Et puis bon, maintenant que vous avez vu toutes les belles photos… Je me sens assez en confiance pour vous montrer ma collection de selfies ratés. Mais ça reste entre nous hein…

photobomb2

photobomb

photobomb3

Voilà pour la fin de nos aventures au Cambodge. Foncez voir les temples d’Angkor si vous avez une âme d’explorateur, ils sont magnifiques. Je vous conseille juste d’éviter la période de mars à mai où la chaleur est écrasante.

Autrement, n’hésitez pas et tweetez-moi vos photos quand vous y serez ;)

3 Commentaires

  • C’est sans doute l’une des plus grandes épopées de ta vie, pour ne pas dire la plus grande…

    J’aimerais en savoir un peu plus concernant la mission tournage. Il s’agissait donc de réaliser des reportages sur l’établissement, pour lui permettre de se faire connaître et de recevoir des fonds pour financer une scolarité gratuite pour le plus d’enfants possible. Et aussi de former certains locaux à la réalisation de reportages pour tourner encore et trouver encore d’autres sponsors.
    J’ai bien cerné tout l’objet de la mission ? Combien d’heures travailliez-vous chaque jour ? N’était-ce pas trop éprouvant ? Vous filmiez les enfants en pleine activité ? As-tu déjà des nouvelles de cette association depuis ton retour ? Et aurais-tu, par hasard, des anecdotes particulières à raconter concernant ces tournages ?

    En tout cas, toutes mes félicitations car c’est vraiment époustouflant. Peu de monde aurait entrepris une telle aventure…

    • Tu as bien cerné. Au total, l’association bénéficiera de 4 nouvelles vidéos pour promouvoir ses actions : Un teaser multi-langues, deux portraits d’étudiants traduits en khmer-anglais-français et un focus sur le workshop du théâtre d’ombres, ouvert au public.
      Pour la formation c’est une de mes camarades qui va faire un stage de 6 mois sur place, au Cambodge, pour continuer à accompagner l’asso dans ses besoins.
      Et sinon niveau anecdotes : Je peux te dire que j’ai mangé des criquets (qui avaient le goût de chipster), j’ai fait le Bamboo Train (sorte de Space Mountain du Cambodge), j’ai traversé le lac des lotus en bateau et j’ai failli m’étouffer à cause d’un petit piment qui avait la puissance d’un missile nucléaire :)
      Je te tiendrai au courant quand les vidéos seront postées si tu veux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *