bullet journal sur un lit avec un bol de smoothie et du granola

Introduction au Bullet Journal

C’est comme une fille sexy qui s’appellerait Martine.

Le nom est kitsch, mais ce qu’il y a derrière est top. J’ai le sentiment que c’est un peu pareil avec le « Bullet Journal ». Derrière cette appellation étrange, qui n’évoque pas grand chose aux oreilles françaises, se cache un système d’organisation pratique et intelligent. Mais VRAIMENT.

Qu’est-ce qu’un Bullet Journal ?

« À la fois Agenda, carnet créatif et journal intime, le bullet journal est un objet simple et évolutif. Il peut être minimaliste ou ultracréatif, embrasser planning professionnel et vie privée. Pas étonnant que le concept fasse autant d’adeptes. » C’est ainsi que le « Bujo » est introduit dans le Flow magazine d’avril.

Intriguée, j’ai mené l’enquête sur cet outil que des centaines de milliers de personnes se sont mises à utiliser, et j’ai ressenti le besoin de l’intégrer à ma vie IMMÉDIATEMENT. D’où ce 2e vlog avec en guest star : le bullet journal que je viens de commencer et dont j’explique les principes de base.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, voici la vidéo (en anglais) de Ryder Caroll, le créateur du système :

Matériel pour Bullet Journal :

Tout ce qu’il faut pour commencer, c’est un carnet et un stylo. Il n’y a aucun besoin d’acheter des fournitures spéciales, mais dans la communauté, certaines sont fortement appréciées :

  • Le carnet de référence : Le Leuchtturm 1917 (n’essayez pas de prononcer son nom). Il a 2 grands avantages : les pages pointillées, qui permettent de tracer, de dessiner, et d’écrire en adaptant très facilement l’espace ; Et l’épaisseur du papier, que l’encre ne traverse pas même lorsqu’on écrit ou dessine beaucoup dessus. Sa couverture noire paraît triste au début, je vous l’accorde, mais on s’habitue à cette sobriété et on finit même par l’apprécier. Il existe d’autres carnets Leuchtturm de couleur avec les pages pointillées, mais ils ne contiennent pas les pages « Index » au début, ni le rappel des symboles les plus utilisés.
  • Un feutre / stylo noir : L’usage est de tout écrire en noir et d’utiliser des couleurs ensuite pour colorier ou organiser. Le set de 4 feutres Faber-Castell à l’encre de Chine permet d’avoir 4 épaisseurs différentes et de varier les effets, tout en étant très confortables d’utilisation (c’est ce que j’ai commandé après avoir vu plusieurs personnes les recommander et ils sont top).
  • Une règle : Pour tracer toutes sortes de traits, rectangles, cases et organiser l’espace.
  • Des feutres de couleur : pas du tout nécessaires, c’est un plus pour ceux qui aiment dessiner et décorer. Les plus populaires sont les feutres Tombow. Je ne connaissais pas et j’en suis tombée amoureuse. Pour leurs sublimes couleurs pastel, leur encre aquarelle et leur double pointe large et fine. Ils sont chers,  mais le résultat est tellement beau, que j’en ai acheté 2 à l’unité puis un pack sur Amazon (je vous conseille celui de six ou douze). Sinon il y a cette gamme de Stabilo pastels toute mimi qui me tente beaucoup.

Ensuite certains s’équipent de pochoirs, masking tape, stickers, etc… Mais je n’en suis pas encore là.

Organisation d’un Bullet Journal

Voici quelques exemples de ce qu’on peut faire avec un Bullet Journal :

calendrier mensuel pour bullet journal

planning hebdomadaire pour bullet journalCrédits photo : @amandarachdoodles

tracker habitudes bullet journal

inspiration bullet journal

Crédits photo : @bujo_planner

bullet journal mensuel

Crédits photo : violette factory

Le Bullet Journal, c’est donc le carnet qui s’adapte parfaitement à NOTRE vie, pour la magnifique raison qu’on le façonne soi-même. Au lieu d’avoir l’agenda classique prévu pour la Terre entière, et une galaxie de carnets de notes, To-Do lists, et autres aides-mémoires à trimballer… Tout est concentré dans ce carnet universel, exactement comme on le souhaite. Et si un mois est plus chargé qu’un autre, ou si tout à coup on a besoin d’une nouvelle liste… Pas de souci. Chaque page devient ce qu’on veut en faire. Il suffit de noter le numéro de la page et son sujet dans l’Index.

Bonus spécial pour les créatifs : c’est un excellent moyen de se réconcilier avec l’écriture manuelle, les croquis, ou même le coloriage puisque beaucoup utilisent des systèmes de couleur pour mieux se repérer. À l’heure où l’art therapy et les mandalas aident les adultes stressés à méditer, c’est un excellent moyen de devenir plus zen sans en avoir l’air :)

Bref, je suis euphorique d’avoir découvert cette invention, et je voulais le partager avec vous car ça peut aider à gérer son temps, ses idées, et ses projets de manière pratique et inspirante.

Si vous utilisez déjà un Bullet Journal, ou suivez des comptes inspirants sur instagram, pinterest ou youtube, je suis preneuse 😉

Paix, amour, et coloriage.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *