dormircoverGOOD

5 astuces pour s’endormir plus vite

On ne peut pas avoir une vie normale quand on ne dort pas bien. J’ai commencé à faire des insomnies très jeune, dès 14 ans je crois, et j’ai lutté pendant des années contre elles et surtout contre moi-même. Le pire c’est que c’est tellement psychologique. Plus tu stresses à l’idée que ça t’arrive, plus ça t’arrive. Je me suis tapé tous les conseils nian-nian qu’on donne aux gens dans ces cas là : Surélève ton matelas de 10 centimètres au niveau des jambes, bois des tisanes de camomille / vervaine / tilleul, essaie l’homéopathie (type euphytose)… Rien n’a marché.

J’ai cru un temps que j’avais trouvé la solution, quand après 8 ans de galère un médecin m’a finalement prescrit des somnifères. Je sais que pour certains ça représente le diable en cachets, mais honnêtement quand on est au bout de l’épuisement, ça aide. Ce n’est pas une solution durable en revanche. Car on s’y habitue et le risque est de devenir dépendant. Sans négliger le fait qu’on soit plus mou le jour d’après. J’ai donc arrêté de les prendre et j’ai fini par trouver de VRAIES solutions qui ont marché pour moi. Voici une petite liste d’astuces :

1) Réévaluez votre environnement

Y a-t-il quelque chose que vous n’aimez pas ou qui vous stresse dans la pièce où vous dormez ? Si c’est le cas il FAUT y remédier. Je vais vous donner un exemple très simple : J’ai longtemps dormi dans un lit à mezzanine. Je ne l’adorais pas mais c’est ce qui prenait le moins de place alors je m’y suis fait. Jusqu’au jour où je me suis rendue compte qu’en fait je repoussais le moment de me coucher au maximum parce que ça m’énervait d’aller dans ce lit. Je ne supportais pas de devoir redescendre dès que j’avais besoin de quelque chose. Donc j’attendais toujours le deeernier moment et une fois là-haut je finissais en bataille avec tout et le reste.
Refusez toute galère liée à votre lit. Si vous avez besoin d’une lampe en plus, de nouveaux oreillers, ou d’une vraie table de nuit, faites-vous ce cadeau.

lit bien aménagé avec table basse en bois contenant magazines, bougies et petites decorations

2) Faîtes comme Barney Stinson : Séduisez-vous

On n’essaie pas assez souvent de se pécho soi-même. Le but est simple : tout faire pour s’attirer dans son propre lit. Lumières tamisées, bougies d’ambiance, lit bien fait… C’est beaucoup plus facile de s’endormir quand on se sent chouchouté. J’ai acheté des guirlandes lumineuses et des gros coussins pour lire chez IKEA, depuis je suis fascinée par le pouvoir d’attraction de mon lit.

deux chats endormis l'un sur l'autre

3) La méthode 4-7-8

Le 4/7/8 est une méthode simple pour se calmer et retrouver un rythme respiratoire lent et profond. Une sorte de séquence magique issue de la sophrologie. Ça ne marche pas à tous les coups mais ça aide :
Commencer avec les poumons « vidés » puis inspirer pendant 4 secondes, garder l’air 7 secondes (apnée inspiratoire) et expirer pendant 8 secondes. A répéter 3 à 5 fois.

chien endormi dans un lit

4) Le rituel du soir

Pendant les insomnies on se crispe, on ne trouve aucune position confortable, et on devient fou à tendance couettophobe. Il faut passer par le relâchement physique pour atteindre celui de l’esprit. Le but est de créer un repère qui dise à notre corps « Coucou, tu te calmes maintenant, on va faire un petit voyage au pays du dodo ». Ça peut être une odeur (huile essentielle, parfum d’ambiance) ou un soin particulier qu’on s’accorde juste avant de dormir (crème sur les mains, étirements).

La méditation est aussi un trèèès bon remède à ce niveau là. Si vous ne pouvez pas le faire, imaginez simplement que votre corps est un liquide qui s’étale et s’enfonce dans le matelas.
Autre technique : Passez mentalement votre corps au scanner, en partant du haut du crâne pour aller vers les pieds, en notant quelles sont les zones confortables et celles qui ne le sont pas. Puis fermez les yeux et tentez de distinguer tous les sons qui viennent à vous pendant 30 secondes. Faîtes plusieurs voyages entre votre espace intérieur et extérieur.

jambes en chaussettes sous un plaid en laine

5) La règle absolue : pas d’ordinateur dans le lit

Quand je vais me coucher, je laisse l’ordi sur le bureau. La lumière des écrans empêche notre corps de se mettre en mode sommeil. Avant je faisais le tour de tous les réseaux sociaux sur mon portable avant de m’endormir… Ça prenait 40 minutes, ça créait des pics émotionnels pas franchement nécessaires (genre « Quoiiii ?! machin sort avec machin ? » « Han, il a quitté son job ?! ») et je pouvais même me relever pour faire du shopping en ligne à 3h du mat. D’ailleurs je n’ai pas fait les meilleurs achats de ma vie dans ces moments là.
Sérieusement, je sais que c’est dur, mais évitez les écrans dans la chambre. Je dors comme un bébé depuis que je me limite à 10 minutes d’instagram et la programmation de mon réveil sur mon téléphone. Ensuite je fais ce truc complètement incroyable et reposant : je lis. Et c’est vachement bien.

lecture e pyjama dans le lit


Voilà, je viens de résumer ce que 10 ans d’insomnies m’ont appris, et j’espère que certains éléments vous seront utiles :) Toute astuce qui permet de gagner des minutes de sommeil est précieuse. N’hésitez pas à partager les vôtres dans les commentaires. Je serais curieuse de les découvrir. Mais ne les écrivez pas avec votre ordi sur les genoux dans votre lit hein, je le sentirai.

10 Commentaires

  • Quant à moi, l’insomnie me mine depuis très petit. Dès l’âge de quatre ans, je pouvais mettre deux heures à trouver le sommeil. Et cela ne s’est jamais vraiment arrangé. Il m’arrive même de faire des nuits blanches, de me coucher à une heure normale et de ne jamais trouver le sommeil au fil des heures de la nuit. Tu conviendras que s’endormir après deux heures du matin rend difficile de se lever avant sept heures pour aller en cours ou travailler.
    L’astuce récente que j’ai trouvée, peu exemplaire, est le cumul somnifère + lecture. Le somnifère seul ne me suffit même pas tant suis résistant à ce médicament, et la lecture seule ne me fatigue pas assez. Pas terrible terrible …

    • Je te comprends tellement. T’as déjà essayé de méditer ? J’y croyais peu mais ça m’a vraiment aidé. Ça permet de trouver un équilibre entre détente et concentration et de se laisser aller.

      • Je fréquente un centre d’études tibétaines juste à côté de chez moi pour des séances de yoga et de méditation. Cela détend pas mal. Mais couché, je ne suis pas capable de reproduire le même état d’esprit car je n’ai pas la douce voix de la prof de yoga pour me guider dans le relâchement, comme pendant les séances …

        • Enregistre-là sur ton téléphone :D Je suis sûre qu’elle dira oui. Imagine qu’après ça tu puisses t’endormir facilement tous les soirs, ce serait chanmé !

  • Ce n’est pas toujours évident, mais il y a toujours un moment où tu as sommeil. Si tu te couches à ce moment là, tu t’endors vite. Si tu résistes à ce créneau, tu demandes à ton corps de lutter et après, c’est hyper dur de s’endormir normalement. Merci pour tous ces conseils.

    • Oui ça c’est vrai aussi, il y a des fenêtres de sommeil et si tu les loupes, c’est foutu. Mais quand j’étais au collège et au lycée je les avais toujours en pleine journée genre 14h ou 17h et jamais après 22h… L’angoisse.

  • Merci pour tes conseils sa fait maintenant un peu plus de 2 ans que je dors plus le soir et ce lever a 6h tout les jours n’ai pas évident… je penses que je vais tous les essayer si sa peu me permettre de dormir tôt pour une fois…
    Et sa pourra aussi peu être m’aider a retrouver le sommeil parmis un des nombreux reveil que j’ai en pleine nuit

    • Franchement essaie tu as tout à gagner. Ce qui a le mieux marché pour moi ça à été vraiment de transformer mon environnement et d’apprendre à méditer, à trier ce que je ressens avec calme.

  • merci pour tes conseils !
    j’ai beaucoup de mal à m’endormir et je me réveille la nuit aussi…le côté environnement je crois que ça va m’aider, m’entourer de coussins j’adore :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *