creer_son_blog

Comment créer son blog en 5 étapes

Je vais briser un mythe. Ce n’est pas infiniment difficile de créer son blog. Certains aiment garder une aura de mystère autour de ça pour avoir un genre de monopole… Mais je préfère partager ce que j’ai appris.
J’ai donc décidé de tout expliquer dans un article : comment ça se passe, combien ça coûte, à quoi il faut s’attendre… Et comment faire même si vous êtes une quiche totale en informatique (comme moi).

Je n’ai pas cherché à faire court, mais plutôt à vous donner autant d’informations utiles et pratiques que possible. Voici comment créer votre blog en 5 étapes :

1) Vous demander pourquoi vous le faites

Il y a mille raisons de créer un blog. Promouvoir une marque, se faire des amis, parler de sa passion, être invité à des events, recevoir des cadeaux… Toutes sont valables. Du moment que vous savez pourquoi vous le faites. Car de cette question découle tout le reste. Surtout le nom que vous allez choisir et la façon dont vous allez organiser votre blog.

Je vais être honnête tout de suite : c’est beaucoup de boulot. Beaucoup d’heures investies sans que personne ne le sache. Ça prend énormément de temps et d’énergie avant de rapporter quoi que ce soit. Et même si vous avez des propositions d’articles sponsorisés (il m’a fallu deux ans avant d’en avoir), ça ne compensera pas tout le travail que vous avez fourni et continuerez à produire.

Je ne dis pas ça pour vous dégouter. J’adore tenir mon blog et je ne le ferais pas si ça ne m’apportait rien de bon. Je veux juste que vous sachiez que l’image de la blogueuse en vacances permanentes, invitée gratuitement dans les hôtels et les restos n’est pas une réalité. C’est le cas de quelques superstars du web, et c’est tant mieux pour elles. Mais on ne devient pas riche du jour au lendemain et on ne vit pas sous une pluie de cadeaux. Il faut le savoir.
J’ai vu des gens galérer pour monter un blog et abandonner au bout de dix articles parce qu’ils n’avaient plus d’idées, plus le temps, et n’avaient pas reçu les cadeaux qu’ils espéraient. C’est dommage. D’où l’intérêt de se demander pourquoi on le fait avant de se lancer. Et de savoir jusqu’où on est prêt à s’investir.
Dans tous les cas c’est un engagement qu’on prend. Vis à vis de soi et des autres. Il y aura des soirs, des semaines, des mois où vous n’aurez pas le temps de poster. Ou vous devrez choisir entre profiter de votre dimanche ou écrire vos articles pour la semaine chargée qui arrive. C’est dans ces moments là qu’il faut savoir pourquoi vous le faites.

2) Choisir votre nom de domaine

Vous avez votre Pourquoi. Il vous faut maintenant connaitre votre Qui et votre Quoi : A qui s’adresse votre blog et de quoi parlez-vous ?

Quelques questions pour vous orienter :
– Est-un blog personnel ou un blog impersonnel (incarnerez-vous ce blog ou parlerez vous d’un thème sans être identifié) ?
– Est-ce un blog amateur ou professionnel ?
– Avez-vous quelque chose à vendre (ce n’est pas le même ton, et si c’est oui il faudra avoir un e-shop en ligne) ?
– Serez-vous seul pour vous en occuper ou à plusieurs ?
– Avez-vous déjà choisi les sujets dont vous parlerez ? Sur cette question ne vous arrachez pas trop les cheveux, personne ne sait vraiment de quoi va parler son blog quand il commence. On démarre avec une vague idée en tête. Puis on la peaufine en fonction de notre évolution et des réactions des lecteurs.

Partant de là, écrivez tous les mots qui vous viennent à l’esprit, que vous aimez, qui se rapportent à votre projet… Et amusez-vous à les associer entre eux. Si vous visez un blog personnel, votre prénom peut être dans le nom de domaine. En revanche si c’est pour une marque, il faudra que ce soit ça qui ressorte. Choisissez quelque chose qui vieillira bien dans tous les cas. Vous ne pourrez pas le changer.

Vous devrez tester toutes vos idées pour voir si elles sont prises ou non. Vous allez découvrir les joies d’Internet. Vous aurez des idées géniales qui seront déjà utilisées. Courage, c’est arrivé à tout le monde. ATTENTION lorsque vous cherchez : ne tapez pas le nom dans la barre d’url ou les moteurs de recherche. Certains sites spécialisés en achat de nom de domaine repèrent cela et les achètent automatiquement pour vous forcer à les racheter.
Une façon fiable de chercher est de le taper dans la barre de recherche ovh  (un vendeur de noms de domaine qui protège assez bien les recherches).

houmousaddict

Ensuite vous choisirez votre extension : .com, .fr, .org, etc… Le mieux étant le .com. J’ai acheté le mien chez ovh et j’en suis contente. Chez eux, le .fr coute 8,39 € TTC/an et le .com est à 11,99 € TTC/an (histoire de vous donner une idée). Je vous recommande d’acheter le .com et le .fr en même temps. Ça fait moins de 2 €/mois et ça évite que quelqu’un fasse une chose totalement différente avec le même nom. Les gens ne regardent jamais si un site est un .com ou .fr, ils tapent juste le nom dans la barre d’url. Si l’autre adresse apparait en premier vos visiteurs seront perdus et ne sauront pas où ils ont atterri.

Vous pouvez voir la liste de toutes les extensions et de leurs tarifs.

3) Choisir votre hébergement

Avec votre nom de domaine, il vous sera proposé un hébergement. C’est obligatoire pour poster des articles. C’est l’endroit où vos contenus seront stockés pour être affichés sur internet. Il y a plein de choix différents pour héberger son site, avec chacun des avantages, des prix, des vitesses d’affichage différentes.

J’ai envie de vous dire qu’au départ, il ne faut pas vous prendre la tête avec ça. Commencez par les formules basiques. J’ai pris la première et la moins chère au début. Puis quand ma communauté a grandi et que j’ai vu que mon site devenait lent, j’ai upgradé mon compte.
Au début on vous proposera une offre DNS (rapidité). Sur ovh il y a Gold, Platine, Diamond. La Gold est incluse avec le nom de domaine et c’est parfait pour les particuliers et PME.

A titre d’info voici les offres ovh d’hébergement (je parle d’eux car je suis chez eux et que ça se passe bien mais il y a d’autres hébergeurs). Les prix sont par mois :

hebergement

Le Perso est laaargement suffisant pour quelqu’un qui commence. Après vous avez des options, vous pouvez vous faire plaisir si vous voulez que ce soit très rapide. Mais le service de base marche bien. Si je fais une petite simulation  :
– Achat d’un .com : 11,99 €
– Achat d’un .fr : 8,39 €
– Hébergement offre Perso : 17,85 €
Total : 38,23 € pour un an d’hébergement avec votre .com et votre .fr en sécurité. Ça fait 3,18 € / mois. Franchement ce n’est pas ruineux :) Ça ce sont les dépenses incompressibles (il faudra renouveler votre nom de domaine et votre hébergement tous les ans). Il y a ensuite d’autres frais facultatifs qui peuvent intervenir, notamment pour le choix de votre design et son installation.

4) Choisir votre thème et l’installer

Aujourd’hui le plus simple, c’est WordPress. C’est ce que 99% des blogs utilisent. Techniquement ça s’appelle un Service de Gestion de Contenu (SGC) en français. Mais ça on s’en fout. L’avantage de WordPress c’est que c’est une interface toute prête pour publier ses articles avec du traitement de texte, choisir ses titres, poster ses images, répondre aux commentaires, etc…

wordpress

Le seul truc un peu technique c’est d’installer son thème et son nom de domaine dessus.

1. Choisir son thème (son design)
Il y en a des gratuits, basiques, mais si vous voulez un truc un peu classe, il faudra payer. Comptez entre 40 € et 50 € max pour un thème sympa. Le catalogue le plus riche et diversifié est celui de Theme Forest. Fouillez pour trouver le design qui vous plait. Prenez le temps. Et pour voir les designs en simulation réelle, cliquez sur « Live preview ».
Les thèmes WordPress peuvent se changer autant de fois qu’on veut. C’est d’ailleurs parfois nécessaire pour donner un petit coup de fraîcheur à son blog.

2. Installer son thème et son nom de domaine
Je vais encore être honnête, ce n’est pas moi qui l’ai fait sur mon blog. J’ai proposé à quelqu’un qui s’y connaissait de lui payer un resto en échange de son aide. Je vous conseille de faire ça plutôt que de galérer des heures. Si vous ne connaissez personne, il y a des gens qui vous le font pour 5 € sur le site 5euros.com. Comme par exemple sur ce service : Je vais installer WordPress, thème et plugins pour 5 €.(Je le connais pas, c’est pas mon pote, mais il a l’air de faire du bon travail).
Si vous le souhaitez, je peux aussi vous mettre en contact avec quelqu’un que je connais et qui a toute ma confiance. C’est grâce à lui que mon blog marche. C’est un professionnel qui fait un travail nickel donc ça a un prix. Demandez moi en commentaires si ça vous intéresse.

Faites ATTENTION à qui vous demandez car cette personne aura accès à des codes confidentiels pour installer votre site.

Pour cette étape, comptez donc 70 € en visant large. Ce qui fait en tout 118,23 € d’investissement de départ. Ce n’est pas rien, mais ce n’est pas énorme non plus. Je trouve qu’on a une chance incroyable de pouvoir se créer un site propre et fonctionnel pour  120 €, quand on sait toutes les opportunités que ça peut créer derrière. Encore une fois vous pouvez l’avoir pour moins cher. Vos frais incompressibles sont de 38,23 €. le reste dépend de vos relations et de votre capacité de bidouillage.

5) Configurer votre blog

C’est la dernière ligne droite, mais vous allez la sentir passer. Il va falloir gérer vos réglages : choisir vos catégories, l’affichage de vos menus, comment vos articles s’affichent, comment mettre un lien vers votre page facebook, etc… C’est long et fastidieux, car aucun thème n’est réglé pareil. Vous pouvez là encore faire une liste de tout ce que vous voulez et payer quelqu’un pour le faire. Mais avec de la volonté on peut se débrouiller seul.

Il y a deux choses à savoir pour bien faire vos réglages :
– Les Widgets sont des petites options, incluses dans WordPress, que vous pouvez activer et désactiver. Exemple : La plupart des thèmes ont un widget « facebook » qui affiche un carré vers votre page facebook si vous l’activez.
– Les Plugins sont des modules supplémentaires, qu’il faut installer soi-même (c’est facile), qui permettent d’avoir des options en plus sur son blog. Parmi lesquels : Jetpack pour avoir des statistiques améliorées / Gravatar permet d’avoir des photos pour les commentateurs (d’ailleurs ceux qui ont une photo sur mon blog sont ceux qui ont un compte gravatar) / Akismet permet de filtrer les spams dans les commentaires…

Il faudra vous plonger dans les widgets et plugins pour avoir le blog que vous voulez. Heureusement il en existe pour à peu près tout. Et après de longues heures de bataille, il apparaitra devant vous dans son habit de lumière : VOTRE BLOG flambant neuf ! Et là, vous serez vachement fiers. Il sera vide mais enfin réel. Prêt à recevoir ses premiers mots, ses premières images, et ses tous premiers visiteurs. C’est un moment de joie plein de promesses.


Vous avez tenu jusqu’au bout ? Respect.

Vous l’aurez compris, il y a des étapes techniques assez laborieuses pour créer un blog, mais pas insurmontables. C’est obscur quand on ne l’a jamais fait et c’est pour ça que je voulais vous les expliquer.
En revanche, ce n’est pas si long que ça. En deux ou trois jours ça peut être bouclé (sauf si vous prenez beaucoup de temps pour choisir votre nom de domaine et votre thème).

J’espère que ces explications vous aideront à créer votre propre blog. C’est un outil fantastique pour s’améliorer, se lancer des challenges, diffuser un message, se faire connaître et surtout entrer en contact avec des gens qu’on n’aurait jamais rencontré dans la vie quotidienne.
N’hésitez pas à me faire signe dans les commentaires si vous avez une question. Je vous préviens, si c’est trop technique je ne pourrai pas répondre. Mais si c’est sur quelque chose que vous avez vu sur mon blog ou sur une question commune, j’essaierai de vous aider.

C’est la première fois que j’écris un article au sujet du blogging. Si ça vous intéresse, je pourrai vous donner d’autres conseils sur ce thème.

Allez, je vous laisse vous y mettre :)

13 Commentaires

  • C’est quoi SQL ? Pourquoi avoir plusieurs compte email ? Esque l’espace disque est vraiment important ? C’est facile de créer un e-shop ? Comment on peux savoir si notre nom « vieillira » bien ? Si je veux créer un blog sur une personne que j’aime bien (genre toi) et peut-être publier quelques-unes de ses photos, me faut-il une autorisation ?

    Sinon, c’est très intéressant et ça me donne envie d’essayer, dis donc ! Merci pour tous ces conseils !!!

    • SQL aucune idée de ce que c’est. Plusieurs comptes mail par exemple pour avoir un « contact@tonsite.com » « tonrénom@tonsite.com » « quelquundautre@tonsite.com »… Pour créer un e-shop il suffit de prendre un theme qui en possède déjà un. Un nom qui vieillit bien c’est quelque chose qui n’est pas trop lié à l’actu, à une mode, ou à une qualité de toi qui pourrait changer.
      Par exemple il y a une histoire connue d’une nana qui a appelé son blog « theblondgevan » et ensuite elle s’est remis a remanger des produits animaux… Elle a du faire des articles pour l’expliquer et c’était compliqué.
      J’ai envie de te dire que ce serait bien trop d’efforts pour moi. Le fait de te lire suffit à mon bonheur tu le sais bien.

      • C’est dans longtemps, mais je vais demander à la mère Noël « pattemol@morganewho.com ». !!!

        C’était un exemple, sinon, puis ce sont des questions qui me semblaient « dans le thème », qu’un jeune blogueur pourrait se poser. J’avoue avoir tenté l’aventure, mais je n’avais guère de contenu, d’inspirations. Qui voudrait lire « les 12 malheurs de pattemol » ? Même pas moi.

        A propos de l’SQL je dirais :
        SELECT question FROM questionPiege WHERE cible= »Morgane »

        Je sais, tu n’y comprends rien, mais c’était une petite attrape pour t’embêter un peu. ;) Ne m’en veux pas trop.

        Avoir la sensation que je contribue un tout petit peu à ton bonheur … c’est inespéré et probablement exagéré, mais quesque c’est gentil !!!

        #coeurAvecLesDoigts

        Ps: J’ai essayé de m’inscrire sur Gravatar parce que je n’aime pas le vert, mais je m’y suis perdu, pauvre de moi.

        NB: Il n’est pas inutile de faire régulièrement des « back-up » du blog, car même si c’est fait automatiquement (normalement), on est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise…

  • Article très intéressant, j’y retrouve effectivement la démarche que j’ai utilisée.
    J’ai créé mon blog il y a quelques semaines et la seule chose sur laquelle je ne me suis pas encore trop penchée c’est le parametrage de mon thème. J’ai préféré lancer les publications d’articles d’abord car comme tu le dis si bien, il y a tellement de thèmes…
    Du coup, je préfère attendre un peu de voir l’architecture se dessiner pour faire les modifications ensuite.

    Bonne journée.

  • Bonjour,
    Je découvre ton blog et même si je n’ai jamais commenté ici hé bien ce sera l’occasion de commencer ….Tout cela est bien sur à prendre à la légère je ne suis qu’un petit blogueur et pas une rock-star ;-)

    Même si l’article est riche d’information, tu as fait les erreurs du débutant mais rassure toi j’ai fait la même chose aussi pour mon premier blog.
    – prendre son domaine et son hébergement au même endroit (à éviter)
    – sous-traiter l’installation de wordpress et croire que le blog est propre et fonctionnel (il vaudra mieux connaitre quelqu’un de confiance ou sous traiter la partie technique)
    – installer Jetpack si tu fait ce choix il ne faudra pas trop charger en plugin derrière
    OVH peut être compliqué à utiliser, perso je n’aime pas … préférez un hébergeur plus simple (1&1 idem)

    Même avec ces quelques erreurs tu t’en sort bien et ton blog est super agréable à lire, « Marylou » est un joli thème qui présente bien.
    Le contenu est intéressant, pas prise de tête et j’aime assez ta façon de voir les choses !
    As-tu songé à faire des vidéos dans le style MarieForléo ? ;-)

    @Pattemol SQl c’est un langage qui sert à communiquer avec ta base de données (pour faire simple la mémoire de ton blog) Pas d’autorisation requise pour faire un blog mais gardes à l’esprit que tu es responsable du contenu que tu poste
    @Jessica paramétrage du blog c’est a faire dès que tu as installé wordpress idem pour l’architecture … pourquoi ? après un certain temps et trop de contenu ça peut devenir un calvaire pour modifier tout cela ;-)

    @+

    • Hello, c’est tout à fait possible. Ces étapes ne sont peut-être pas le top du top pour un informaticien qualifié, mais c’est un chemin efficace pour débuter. Au départ on ne comprend tellement rien à ce qu’on fait que c’est plus facile, plus rassurant, de prendre l’hébergement au même endroit que le nom de domaine. Ça se fait tout seul. On m’a déjà dit qu’ovh n’était pas the best comme hébergeur mais c’est bien pratique. Et encore une fois quand on commence, je pense que ça suffit. Voilà sinon pour la sous-traitance de l’installation, oui c’est dangereux, oui il faut demander à quelqu’un de pro et fiable, mais on n’a pas le choix quand on ne s’y connait pas.

      J’ADORE Marie Forleo ! Je suis étonnée qu’un français connaisse. Je ne me sens pas encore assez experte pour donner des conseils comme elle. Peut-être dans quelques temps.

      Merci pour toutes ces infos en tout cas :)

      • Haha …..informaticien qualifié pas du tout!

        Pour en revenir à MarieForléo, elle a un sacré peps et j’adore la façon dont sont tournées ses vidéos.(ici on a affaire tout de même à une équipe qui fait ça et pas une seule personne, tout est orchestré d’avance.)

        Pour le reste tu sais ce qu’on dit « c’est le premier pas qui compte » et pour toi d’après ce que je vois ça fonctionne plutôt bien alors pourquoi il en serait autrement pour des vidéos ;-)
        @+

  • Je trouve ton article très intéressant, j’ai appris pleins de choses :)
    Ça n’a pas l’air super compliqué, mais bon je n’en créerais jamais un je suis pas un grand bavard et je saurais pas de quoi parler ^^

  • Bonjour Morgane,
    J’aime beaucoup ton blog, il est très bien structuré, la lecture est un plaisir !
    D’ailleurs, pourrais tu me-dire quel thème tu as utilisé?
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *