palawan-island

Départ aux philippines + tips de voyageuse

Trente trois heures, deux escales en avion, une jeep et un bâteau. C’est ce qu’il me faudra en tout pour atteindre l’île paradisiaque du bout du monde. Bon déjà, elle a intérêt à être aussi belle que sur les photos. Pour ça je ne m’inquiète pas trop. Ensuite, il va falloir que je sois hypeeer bien organisée pour que le trajet se passe bien. Ca c’est une notion plus flottante déjà. Mais là je le sens bien, parce qu’au fil des ans j’ai développé une méthode digne d’Hermione Granger en voyage.

Voici mes tips pour un voyage au top :

  • Dire à tout le monde où je pars précisément

On ne le sait pas, mais on connait plein de gens qui ont des plans géniaux pile là où on va. Sauf qu’ils attendent qu’on soit revenus pour nous le dire. Rien que pour les philippines, j’allais partir sans savoir qu’il y avait plein de magnétiseurs dans le pays (je veux absolument tester). Je l’ai su en disant où j’allais à ma prof de théâtre à la dernière minute. Il y a toujours des bonnes infos à récupérer !

  • Garder la journée avant le départ totalement libre

C’est la petite soupape de sécurité qui sauve la vie. Vous verrez que quoi que vous fassiez cette journée va se remplir d’impératifs au dernier moment ! Faire les vaccins, acheter de la crème solaire, aller chez l’esthéticienne (je sais que vous savez) et avoir le temps de faire sa valise sans se croire dans un épisode de 24h chrono.

  • Emmener des babioles pour offrir

J’ai mis tellement d’années avant de penser à ce truc si évident. Quand on rencontre des gens qu’on adore au bout du monde on ne peut pas les quitter comme ça. Et je n’aime pas donner de l’argent surtout quand ils n’ont rien demandé.

En fonction de ce que je trouve j’emmène des petites tours eiffel avec moi, ou des bracelets, des porte-clés … Quitte à les acheter spécialement pour ça. Je prévois 10 euros de plus dans mon budget et ce n’est pas ça qui me met sur la paille.

  • Synchroniser mon iphone avant de partir

Parce qu’on ne sait jamais ce qui peut se passer… Entre les chutes, les vols, ou les pertes, s’il y a le moindre problème c’est cool de pouvoir retrouver ses données telles qu’elles étaient avant de partir.

  • Ecrire l’adresse de l’hotel + le numéro + mes numéros de personnes à contacter en cas de problème sur un papier

Même principe que le point précédent. On a tous vécu ce grand moment de solitude quand on n’a plus de batterie, besoin d’aide, et qu’on ne peut appeler personne parce qu’on ne connait aucun numéro par cœur. C’est comme ça qu’on finit par rappeler l’ex du néant car c’est le seul numéro dont on se souvient. La papier ça ne te lâche pas, c’était une belle invention finalement.

  • Faire une capture d’écran du taux de conversion de 1 euro dans la monnaie du pays

Croyez-moi, ce conseil vient d’une fille avec une bonne tête de française souriante qu’on essaie souvent d’arnaquer. J’ai donc développé des techniques de survie touristiques. Ils profitent beaucoup du fait qu’on mélange les devises au début donc maintenant je fais ça avant de partir… Et si le mec essaie de m’emboucaner je sors la photo et je lui montre.

  • Acheter une grande bouteille d’eau avant de monter dans l’avion

Depuis quelques années ils ont cette insupportable lubie de ne plus donner de bouteilles dans les avions. Seulement des petits verres en plastique, uns par uns, ce qui me rend folle. Déjà que l’air des avions est connu pour déshydrater parce que sa composition assèche la peau et les muqueuses… Ce serait bien qu’on finisse pas le voyage avec une mine d’abricot sec oublié dans un sac de sport. Oui j’aime aller chercher mes métaphores en Ouzbékistan.

  • Pareil avec la nourriture : toujours avoir des gâteaux ou des barres aux céréales

On ne sait jamais si ce qu’on va avoir à manger ne sera pas dégueulasse ou si on ne va pas tomber pile sur tout ce qu’on n’aime pas dans le menu ce jour là. Le truc c’est qu’on a le droit de faire passer tous les aliments qu’on veut en cabine avec nous du moment que c’est solide. Ce petit paquet de gâteaux peut aussi sauver des vies pendant le gros transfert entre l’hôtel et l’aéroport qu’on n’avait pas vu venir ou pendant l’excursion touristique façon « trek dans la toundra » avec un seul petit jus de fruit en collation.

 

Et puis le reste c’est en fonction de vous. Moi je ne mange que des aliments sans risque la journée du voyage. J’évite le Burger King ou le Macdo juste avant l’avion. Je privilégie le riz, les pâtes, ce qui est simple à digérer parce que bon, je pense qu’on s’est compris.

J’ai donc tout mis en œuvre cette fois pour le voyage et so far ça s’est très bien passé. Je suis en train d’écrire cet article depuis mon 2e avion et je suis au top. J’ai mes bouteilles d’eau, mes amandes, les hôtesses m’ont donné 4 portions de salade de pâtes en plus parce qu’elles ont vu que je ne mangeais pas le bœuf en sauce marron bizarre. Et bientôt je serai aux philipines, avec l’homme que j’aime et qui m’attend à l’arrivée. Je suis dans un moment sans défaut.

Je ne sais pas comment sera le wifi là-bas (je me souviens de l’internet cambodgien) mais j’ai préparé des articles avant de partir. Ambiancez vos pots de confiture pour une recette de crêpes sans gluten qui déboite, chandeleur oblige. Et chauffez vos pupilles pour une sélection de cadeaux de saint-valentin tout mignons tout beaux qui arrivent très vite.


Ne partez pas sans me donner les astuces de voyages que VOUS appliquez avant de partir. Je sais que vous en avez, je vous vois les mac gyver de l’avion super équipés ! Je suis sûre qu’il y a des astuces que je ne connais pas.

 

 

 

20 Commentaires

  • Moi, j’ai mon éternelle check list tapée à la machine très exhaustive de tout ce qu’il ne faut pas oublier à mettre dans la valise quand on part.
    Vérifier à l’avance pour acheter ce qu’il faut.
    Pour l’avion, j’ai toujours une paire de chaussettes chaudes en plus et dès que je suis à bord, j’enlève les chaussures.
    Je n’avais pas pensé à la bouteille d’eau, mais super bonne idée que j’appliquerai :)
    Profite, profite, profite…..

    • Ahhh la fameuse check-list, c’est un très bon système de sécurité. Il y a toujours des oublis quand on doit improviser sa valise, j’en sais quelque chose :)

  • Que veux-tu ajouter après tous ces bons conseils ? :) Ah si, les vêtements, je n’ai pas assez pris l’avion pour avoir trouvé la meilleure combinaison, mais jusqu’à présent je privilégie un jean bien confortable avec des converses et un t-shirt en coton un peu large, avec un sweet tout doux à capuche ^^ Ou le legging avec un long top (oui sinon je me sens toute nue perso) c’est pas mal aussi :) Bisous profite biennnn !

    • Yes ! Il est venu me chercher à puerto princesa et m’a ramenée au paradis. Le voyage était dur finalement car j’ai eu un vol annulé mais franchement, ça valait le coup parce que c’est magnifique :)

  • Ah ton article est parfait ! je pars aux philippines en avril . Je suis d’ailleurs en pleine recherche des billets pour le moment :)
    J’ai hâte de voir tes photos et tes impressions . Je découvre ton blog à l’instant et j’adore déjà :)
    Bon séjour !

    Audrey

  • Hello,
    en guise d’intro, je tiens à préciser que prendre l’avion pour moi est toujours un moment assez pénible depuis une rage de dents suite à la pression de la cabine + vol chaotique entre Munich et Paris.

    Du coup, pour mes voyages en avion, voici ce que je préconiserai :
    toujours passer chez le dentiste avant car si vous avez des caries, la pression en cabine va vous provoquer une douleur horrible, parfaitement insupportable.

    Ensuite, je pars toujours en sac à dos car j’ai toujours du matériel informatique sur moi et c’est plus pratique et moins « douloureux » pour mes beaux sacs à mains.

    Toujours une petite pochette avec mes médicaments habituels : on ne sait pas toujours si les pays que l’on visite seront en mesure de nous délivrer nos remèdes nécessaires.

    Un chargeur de voyage pour mon téléphone/ma liseuse et toujours des espèces sur moi. Egalement mon ordinateur portable et deux disques durs : un pour les films et un pour les séries et la musique.

    Comme toi, sauvegarde et backup de tous mes appareils avant mon départ ainsi que des boîtes mails. Je vérifie aussi que je suis bien en possession des mots de passe dont je pourrais avoir besoin.

    Enfin, je préviens de mon arrivée et de l’endroit précis où je loge, au cas où.

    Et tout comme toi, la veille de mon départ, je fais en sorte d’être tranquille :)

    Merci pour ton article et tes tips :)

    • Hello Tris, je te comprends moi j’ai chopé un rhume-nez bouché bizarre à cause du froid dans l’avion et j’ai souffert à l’atterrissage. Mes oreilles ont mis deux jours à se déboucher ! La prochaine fois j’ajouterai les chewing-gums à la trousse magique.

      • Du coup, ça m’a rappelé autre chose :
        après un voyage, on a tendance à avoir mauvaise haleine.
        On a les chewing-gum mais pour celles & ceux qui ont les dents en mauvais état ou qui n’aime pas cela, je conseille Alibi : il s’agit de pastilles à la menthe et au persil qui non seulement donne une bonne haleine mais assainissent aussi l’estomac.
        L’effet est plus durable que le chewing-gum.

        Et autre « détail » : dans certains pays, comme la Belgique, les liquides à base de nicotine pour cigarettes électroniques sont interdits ou les liquides sur place ne sont pas forcément à notre goût, donc toujours partir avec une bonne réserve de liquide et du matériel de secours (conseil d’une nana qui a accidentellement fracassé sa cigarette contre le carrelage de sa chambre d’hôtel un soir à 23h45 et qui a cavalé pour retrouver en urgence du matos).

        • Je prends ma brosse à dents maintenant pour les longs vols. Rien ne vaut un petit passage brossage de dents, démaquillage, crème de nuit pour passer vraiment une bonne « nuit » dans l’avion. Je n’hésite plus à me mettre à l’aise je fais comme chez moi. En ce qui concerne la nicotine, c’est le genre de moments pour lesquels je suis bien contente d’avoir arrêté :)

  • Petit commentaire à propos des repas pas toujours appétissants dans les avions. Il faut savoir que cela n’est pas nécessairement de la faute des compagnies aériennes. On ne le sait pas, personne ne le savait jusque récemment, mais la compagnie Lufthansa a montré en 2010 que dans un avion volant à 9000 mètres d’altitude, sous l’effet d’une pression plus basse et d’une humidité moins importante, nos sens olfactif et gustatif étaient affectés. Et nous percevons beaucoup moins le goût sucré ou salé d’un repas dans un avion, ce qui peut laisser penser que les repas en avion sont souvent fades, parfois immangeables. Voilà ce qui est ressorti de cette étude et ce que nous commençons à peine à comprendre… En aurais-tu déjà entendu parler ?

    • Oui justement je connais ce phénomène. L’altitude anesthésie les sens comme le goût et l’odorat. Du coup les repas sont surchargés en sel et sucres pour amplifier le goût. Disons que la nourriture des avions n’est pas la plus saine du monde à cause de ça. Je connais plusieurs personnes qui travaillent pour des compagnies aériennes et qui m’ont dit de ne surtout pas manger ce qu’on servait dans les avions hormis les salades et desserts (qui sont conservés au frais). D’où le petit paquet de gâteaux qui peut aider. Perso je me prépare toujours des brownies ou des barres aux céréales maison, sinon je suis encore plus assoiffée par le repas.

  • Tes conseils sont géniaux Mogow ! Je les adopteraient dès mon prochain voyage et je te remercie d’avance. J’espère que ton voyage se passera très bien (s’il n’est déjà pas fini) et profite

  • Bonjour Morgane ,

    petit détour sur ton site à l’origine pour une histoire d’inspiration de tatouages pour finalement atterrir avec toi aux Philippines après un détour à Monastir, (j’en profite au passage pour te dire que j’aime beaucoup ton site, je n’ai pas encore tout parcouru mais jusqu’à présent je le trouve très esthétique, pas trop chargé et bien rédigé, bref un plaisir à lire, vraiment > mention spéciale pour les photos : belles couleurs et cadrages bien réussis )

    Pour revenir à ton sujet voici quelques éléments pour compléter la liste de départ en vacances :

    Redevenue depuis un bon moment celle qui envoie des cartes postales lors de ses voyages (dans la même veine que les babioles-souvenirs de France pour les gens que tu rencontres, ça n’est pas grand chose et ça fait toujours plaisir > bon il y a une short-list quand même, il ne faut pas abuser )
    * Je rajoute donc au package de départ soit les enveloppes pré-adressées (ne reste plus que le timbre local à coller mais ça c’est vraiment quand j’ai carburé pour la gestion du timing J-… voire H-…) soit un peu plus minimaliste, la liste des adresses sur support numérique ET papier. Reste à intégrer un passage à la Poste ou lieu de revente de timbres et cartes postales une fois sur place.
    Petit plus, on s’écrit à nous même dans la foulée, pas de raison de ne pas avoir notre carte nous aussi à notre retour ^^

    * Également pour parer à toute tuile de type perte/vol/destruction involontaire de papiers d’identité un petit tour sur mon service public ne me semble pas être une mauvaise idée.

    * Bon et puis un ou deux bons bouquins (format poche si possible… c’est quand même volumineux et parfois lourd à transporter mais tellement agréable) > je n’ai pas encore passé le cap du Kindle/Kobo, peut être un jour qui sait…

    * Mon casque/mes écouteurs (ie: tout sauf ceux de la compagnie aérienne) + un adaptateur pour partager le son avec ma moitié si nous voyageons ensemble et également un adaptateur inversé > comprendre ici un adaptateur qui permet de brancher tes écouteurs dans les 2 trous du siège de l’avion et tu échappes ainsi aux écouteurs fournis qui n’insonorisent rien. J’espère que c’est compréhensible…

    * Et pour finir je dirai comme toi la brosse à dent mais aussi quelques vêtements propres pour 1 jour ou 2 (et le maillot de bain selon la destination) dans le sac cabine au cas ou la valise en soute soit égarée.

    Au plaisir de te lire prochainement,

    N.

    • Wahou je suis très contente que tu sois venue parce que ces astuces sont très bonnes. Je n’ai jamais pensé aux enveloppes pré-remplies, ça simplifie tellement la vie.
      Je ne sais pas oú acheter des adaptateurs pour écouteurs mais je vais me renseigner car je suis comme toi, je déteste ceux des compagnies qui ne tiennent même pas sur la tête :)

  • J ignore si tu souhaites garder ton site sans mention de marque/enseigne donc dans le doute on va juste dire que tu peux facilement te procurer ces adaptateurs soit dans « les boutiques qui vendent des journaux, livres et magazines dans les aéroports » j ai (presque) nommée les points Re***. Leur rayon écouteurs et autre matériel hifi type chargeurs et câbles est souvent petit mais je le vois presque tout le temps.

    Et sinon plus simplement dans les magasins bien connus de hifi, livres etc à l enseigne jaune et noir un peu partout en France. Sur leur site il se nomme :
    Adaptateur jack avion 2X3,5MM mono M vers 1X3,5MM stereo F
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *