Mode durable : j’ai testé un vide-dressing de luxe

Il existe un monde magique où les fringues de créateurs ne coutent pas cher : celui des vide-dressings.

Le bon côté des vide dressing, c’est qu’on y trouve des très très bons plans. Le mauvais côté, c’est que c’est souvent la jungle et qu’on tombe sur tout et n’importe quoi. En tout cas, c’est l’idée que j’en avais jusqu’à ce que je découvre les ventes éphémères organisés par Dress in The City

Le concept

Dress in the city, c’est un dépôt mode qui propose des vide-dressings éphémères + une e-boutique. La plateforme permet donc aux vendeuses et acheteuses de faire des affaires n’importe quand, que ce soit en ligne ou lors des évènements IRL. Tous les vêtements sélectionnés sont en parfait état, de collection récente, propres et sans odeur.

Mode d’emploi pour y mettre en vente :

  1. Enregistrer les articles sur l’application.
  2. DITC les valide s’ils correspondent aux critères de qualité.
  3. On les dépose au showroom parisien ou lors des vide-dressings.

Comment s’est passée ma première expérience ?

En entrant dans le vide dressing, j’ai compris qu’il y avait une double organisation. D’un côté, un corner « créateurs » avec des marques star :  Maje, Sandro, Claudie Pierlot, Ba&sh… Et sur le reste de l’espace, des portants par taille.

Je fonce vers le portant 36 (en gardant un oeil sur le 38), et je commence à chercher. Je tombe sur une petite robe Tara Jarmon en kaki. J’adore le kaki ! Chaque vêtement étant équipé d’une puce, je la scanne à la borne pour connaître son prix. Elle est vendue à 60€ pour un prix d’origine à 150€. C’est magnifique le progrès. Hop, je la prends et je la ramène à la maison. Je ne sais pas à qui elle a appartenu avant, ni ce qu’elle a vécu, mais elle est dans un état impeccable, et je suis contente qu’elle commence une 2e vie avec moi.

dress1

dress3

dress5cover

dress9

dress12

Bilan

Pour résumer, je dirais que la magie des vide-dressing réside dans le timing. Il y a vraiment des bons plans de folie, mais il faut être réactif. C’est le revers de la médaille : s’il y a une pièce incroyable à choper, il n’y en a qu’une et il faut être sur le coup au bon moment. Ceci étant dit, il y a quelque chose de jubilatoire à trouver une perle parfaite pour soi, en sachant qu’on l’aura à un prix imbattable :)

Moi qui était un peu farouche des vide-dressings, parce que je n’aime pas chercher dans le bordel, je suis réconciliée avec ce concept. En fait il suffit que la sélection des vêtements soit bien faite, et qu’ils soient bien présentés pour qu’on s’y retrouve. C’est exactement le cas avec Dress In The City . Ce qui rend le shopping agréable tout en étant responsable, puisqu’il donne une 2e vie a des vêtements dont les propriétaires ne veulent plus. Si ça vous tente, voici les prochaines ventes IRL :

Prochains Évènements Dress in The City

  • Paris : 10-18 mars, Centre Commercial Les 4 Temps, à la Défense, la Clairière, niveau 1.
  • Lille : 21-31 mars, Centre Commercial Euralille
  • Lyon : 28 mars – 7 avril, Centre Commercial La Part-dieu
  • Paris : 6-8 avril, 118 rue de Turenne 75003

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, tout est sur la boutique en ligne. Les pièces achetées sont expédiées en 48h. Attention quand même sur les retours, il faut les signaler dans les 2 jours qui suivent la date de livraison indiqués par la poste ;)

Il y a une robe Sandro que j’ai loupée l’année dernière. Je vais rester à l’affût en espérant la voir passer chez eux. On ne sait jamais :p

En attendant, je vous croiserai peut-être à la vente du 10 au 18 mars.

Paix, amour, et shopping responsable.

NB : Création de contenu en collaboration avec Dress in The City. Tous les propos de cet article m’appartiennent et sont sincères.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *