endenlycoverpost

Edenly : haute joaillerie engagée

En bijoux, c’est pas la taille qui compte,

C’est la joie que ça procure, la qualité des pierres et de métaux, le souci du détail… Le choix des matières et la fabrication devraient donc, eux aussi, se faire dans la noblesse. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas, mais tout comme la mode, la joaillerie voit naître des initiatives responsables et durables. Des créateurs s’impliquent pour produire des bijoux positifs, dans le respect de l’environnement et de leurs collaborateurs. C’est le cas de la marque Edenly, que je suis heureuse de vous présenter aujourd’hui.

Edenly : Une marque avec des valeurs

Éthique et poétique, Edenly est une marque de bijoux en or et pierres précieuses. Ils revendiquent deux valeurs au centre de leur processus : humanité et douceur. Les diamants utilisés proviennent de filières very fiables (ceux qui ont vu Blood Diamond comprendront) et les collaborateurs sont payés à prix justes. Beaucoup de classe donc, à l’image de leurs bijoux. Maintenant préparez-vous à voyager, car chaque collection semble venue d’un monde imaginaire et féérique.

C’est ce qui me fait aimer très fort cette petite bague. Elle dégage quelque chose de doux et un peu magique. On dirait qu’elle va ouvrir une porte secrète vers Narnia ou Winterfell (les vrais savent). En attendant, j’ai fait un petit passage chez Ladurée pendant le shooting photo 😇

edenly bijoux

bague edenly

edenly jewels
edenly bijoux

edenly bague sur un banc

edenly ring

Crédits photo : @Thomas_grougi

Pour découvrir leurs collections, vous pouvez faire un tour sur le site d’Edenly (ne serait-ce que pour rêver un peu devant les bagues de fiançailles).

Ce n’est pas toujours facile, mais je continue de penser qu’il faut soutenir les créations originales face aux productions de masse. Du mieux qu’on peut. C’est plus authentique et ça évite qu’on finisse tous comme des clones portant la même chose. Évidemment ça a un coût, mais à 27 ans je suis arrivée à un âge où je n’ai plus envie d’avoir des placards qui débordent de trucs sans âme et jetables. Less is more, comme disent les slow blogs.

C’est peut-être ça, la clé du paradis. :)

Paix, amour, et macarons.

NB : Création de contenu en collaboration avec Edenly. Tous les propos de cet article m’appartiennent et sont sincères.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *