zooskCOVER

STORY – Comment j’ai trouvé quelqu’un qui me correspond vraiment

Vous savez pourquoi j’admirais Carrie Bradshaw ?

Pour toutes les gamelles amoureuses qu’elle prenait et sa capacité à se relever pour repartir au front à chaque fois. Bien-sûr c’est parce que je m’identifiais complètement à cet aspect là de son personnage.

Elevée aux Disney, aux comédies romantiques, j’ai grandi en voyant l’amour comme quelque chose de pur et absolu.

Ensuite le monde réel est arrivé et a foutu le bordel. Une belle histoire très jeune et puis le néant. Pas le néant genre personne n’a voulu de moi pendant 10 ans hein, le néant genre « C’est quoi ce monde de sauvages dans lequel je suis tombée ?». J’ai connu des sales mecs, d’autres très cool à qui je ne me suis pas attachée, et quelques uns de la 3e catégorie dont je ne saurai jamais s’ils étaient gentils ou méchants. C’est ainsi que j’ai réalisé : trouver la bonne personne, c’est bien plus dur que de battre la ligue pokémon.

Entre les relations bancales, je rêvais de trouver quelqu’un comme moi. Et juste quand j’ai dit « C’est bon, j’arrête de chercher », c’est lui qui m’a trouvée, faisant de moi une princesse dans ma propre vie. Tout à été simple, joyeux, évident… Il a compris qui j’étais sans que j’aie besoin de lui dire et m’a aimée presque immédiatement, de façon pure et absolue. On vient de fêter nos 6 mois (alléluia), mais je n’oublie pas les 4 ans que j’ai passé à ramer dans ma petite barque. Je sais ce que c’est de galérer et de ne plus savoir où chercher.

 

ERRATUM : Il y avait un paragraphe sur une soirée organisée par un site de rencontres à cet endroit. Pour des raisons éthiques, je ne participe plus à cette opé. j’ai découvert des choses sur leurs pratiques que je ne peux pas cautionner. Je ne vais pas m’épancher sur le sujet, mais je voulais vous expliquer la disparition subite de ce paragraphe.

Je laisse l’article en ligne car certains l’ont commenté et que ça ne m’empêche pas de partager cette histoire avec vous.

Je remets la question que j’avais posée dans le cadre du concours, et qui sera juste entre nous désormais : Quelle est la qualité la plus importante pour vous en amour, celle que vous recherchez avant tout chez l’autre ?

Moi c’est la bienveillance et le fait d’être attentif. Celui qui fait attention à l’autre et souhaite son bien profondément ne le rendra jamais malheureux, bien au contraire il le rendra invincible :)

C’est une très bonne façon de s’éloigner des relations à sens unique et des gens qui ne veulent pas vous voir réussir mieux qu’eux.  A votre tour de répondre now… Et soyez honnêtes hein, pas de réponse toute faite :p

15 Commentaires

  • La gentillesse et l’affection. Savoir que dans les coups durs, l’autre sera là.
    La beauté, ça passe avec les années…

    Je ne participe pas au concours, c’est juste pour le fun.

    Ps: Cela ne m’empêche pas de jouer le loup de Tex Avery devant les jolies filles, mais si je n’ai qu’une seule qualité, c’est celle d’être fidèle. Et j’écris ceci tout en sachant que Mme Pattemol ne le lira jamais.

    • 100% d’accord sur la présence dans les hauts comme dans les bas. Il y en a tellement qui ne sont là que pour les bons moments et disparaissent ensuite.

      Not quite my tempo ! #whiplash

  • Je suis content que tu aies trouvé l’amour, tu sembles très heureuse. Je vous souhaite que ça dure ;)
    Comme toi je dirais la bienveillance, la confiance aussi, c’est assez insupportable une fille trop jalouse… Puis bon pleins d’autres choses assez logiques. Sinon quelque chose que je déteste c’est les filles hautaines. (Je ne souhaite pas participer au concours).

    C’est pour ce site que tu as tourné la pub (?) d’un couple dans un lit ? :D

  • Moi non plus, je ne participe pas au concours, j’ai autre chose à faire en ce moment …
    Les critères les plus importants dans une relation, à mes yeux, sont la bienveillance et la gentillesse bien sûr, mais aussi la tolérance et le naturel.
    La tolérance, car il me paraît primordial (et à toi aussi j’imagine) que le/la fiancé(e) nous accepte tel qu’on est, et ne nous tienne pas rigueur de nos différences.
    Je pense aussi qu’il importe beaucoup que la personne reste naturelle (pas trop extravagante), mais surtout que la relation soit naturelle. Qu’elle naisse tout naturellement. Qu’il ne faille pas surjouer, montrer ce que l’autre voudrait voir, faire ce que voudrait l’autre, pour le/la conquérir. S’il faut absolument montrer telle capacité, telle qualité, telle force de caractère, tel talent, telle initiative, la relation ne peut pas être vraie.
    L’amour n’est pur et absolu que si, à deux, nous sommes les plus heureux au monde en restant nous-même. Sans tenir rigueur des faiblesses de l’autre. En respectant profondément l’autre en toute circonstance.
    Tolérance et naturel sont donc deux notions très importantes.

    Je suis très heureux pour toi que tu aies trouvé ce bonheur d’avoir la personne qui te correspond. Soyez heureux, surtout.
    Quand tu parles de « sales mecs » que tu as connus, c’est-à-dire qu’ils étaient malveillants ? Idiots ? Infidèles ?

    • Je veux dire que ce sont des gens qui se soucient beaucoup d’eux et de leurs besoins mais peu de celui des autres. Des gens qui manipulent, qui jouent avec toi tout en te vendant du rêve. On a le droit de ne pas chercher du serieux, mais on n’a pas le droit de mentir sur ses sentiments.

  • Je suis en train de réaliser un rêve d’adolescent, quelque chose que je n’aurai jamais cru possible et qui est devenu mon job depuis peu. Ça n’aurait jamais été possible sans un amour inconditionnel, sans soutien, sans qu’on ne croit autant en moi à me dire de foncer alors que je prenais un risque énorme. La bienveillance, l’attention, l’amour font de moi un homme enfin complet et que je rends en centuple au retour. Joli texte et un énorme plaisir à te voir heureuse.
    #allyouneedislove

  • Merci pour cette participation au film de Aides, séropositive depuis l’âge de 1 an (« merci l’affaire du sang contaminé) et âgée aujourd’hui de 33 ans je sais a quel point le sida est partout mais malheureusement plus dans la bouche des gens. Encore merci

    • Wow, je suis touchée par ton message. Toutes les équipes bossant sur la campagne le font gratuitement (agence, caméraman, monteur, comédiens…), et nous le faisons justement pour aider à notre niveau. Je sais que c’est difficile, j’admire l’énergie et la force de ceux qui se battent contre cette condition au quotidien. Tu es une guerrière de la lumière.

  • Je peux répondre à cette question maintenant, car après avoir été « en couple »… durant 3 ans avec l’impossible même, je sais exactement ce qu’il me faut, et ce qu’il ne me faut pas.

    Pour moi la qualité la plus INDISPENSABLE, c’est la générosité avant tout. Surtout quand il s’agit des finances… je sais que je pourrais je pense tout supporter SAUF quelqu’un qui te laisse dans la merde financièrement et qui de son côté se fait ses petits plaisirs personnels, en sachant très bien que ça va ENCORE plus forcé sur les dettes qui sont accumulées déjà… et que vous tentez tant bien que mal d’arranger. Et je pourrais rajouter… aussi une autre qualité… INDISPENSABLE… la cohérence dans les propos… je veux dire… le fait d’avoir de la gueule et faire la petite sous-bip devant les autres car en gros manque de cohérence et de convictions, et donc oui ce qui va avec tout ça, c’est surtout la responsabilité, être responsable, donc assumer. Voilà voilà !

    (Du coup, je te donne du taff en plus, tu fais pareil, tu supprimes celui que j’ai mit toute à l’heure.) =D merci! et désolée l’intelligence c’est pas ce qui me caractérise le plus!

  • Bonjour Morgane,
    Je découvre ton blog tout juste, je viens d’y lire plusieurs de tes articles et WOW. Grosse claque. Tout ce que tu écris résonne à fond, j’adore le ton spontané de tes articles et la sincérité de ton engagement qui se dégage à la lecture de tes posts.
    Je réagis à cet article car, pareil, cette phrase aurait pu sortit de ma bouche: « Et juste quand j’ai dit « C’est bon, j’arrête de chercher », c’est lui qui m’a trouvée, faisant de moi une princesse dans ma propre vie. Tout à été simple, joyeux, évident… » Moi je me suis barrée en Inde l’an passé (pour y travailler), je sentais que j’avais besoin de partir et prendre du temps pour moi. C’était ça l’idée, à 1000 lieux de l’envie de rencontrer qqn, j’avais accepté le fait qu’au final les histoires un peu féeriques, c’était pas pour moi. Et bam, 1 mois après m’être installée, je me suis mise en couple. Une évidence qui m’est tombée dessus (et m’a donc réconciliée avec le proverbe « c’est quand on s’y attend le moins que ça nous tombe dessus » !).
    Le fait de venir de 2 cultures différentes peut vraiment être difficile au quotidien (mon copain étant indien donc), mais s’il y a une chose dont je me suis rendue compte depuis 1 an, c’est que la bienveillance comme tu l’as évoquée est primordiale, ainsi que la patience. Mon copain m’a dit un jour que pour lui, ce qui était le plus important dans un couple, c’était le fait de se faire grandir mutuellement, dans le sens devenir des meilleures personnes. Je trouve que c’est assez vrai.
    Bises, et au plaisir de te lire !
    Aurelia

    • Waouh, j’ai lu ton histoire avec excitation. c’est génial ce qui t’es arrivé. J’ai toujours pensé que c’était top de se mettre en couple avec quelqu’un d’une autre nationalité car les deux cultures peuvent s’enrichir. Je vous souhaite plein de bonheur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *