audible

Comment je me suis remise à lire plusieurs livres par mois avec Audible

J’ai fait une erreur.

Celle d’attendre si longtemps avant de me mettre aux livres audio. Moi qui aime tant la lecture. Qui passe ma vie à acheter de nouveaux livres. À noter des références d’ouvrages PARTOUT. Et qui, malheureusement, finis par lire bien moins que je le voudrais.

L’impression que ça ne compterait pas vraiment

J’avais ce préjugé nul de croire qu’en audio, ce serait fade. Que les propos de l’auteur ne me parviendraient pas aussi bien. J’avais même l’impression que ce serait trahir les livres. comme un abandon face à l’abondance. Les pages cornées disparaissant de mes cornées. Puis un jour, je me suis laissée tenter par l’essai gratuit sur Audible, l’application leader en livres audio. Et alors là vous m’auriez vue…

La joie de lire avec les oreilles

Plaisir non-coupable de prendre un bain avec Orwell. Cuisine avec Frédéric Lenoir. Découverte et adoration immédiate d’Elizabeth Gilbert. Satisfaction de me faire enfin un avis sur les phénomènes dont tout le monde a parlé : Fifty Shades Of Grey (Bof), After (Bouark), Vernon Subutex (Ouiii). Il se trouve que les oreilles sont aussi compétentes que les yeux pour apprécier les mots des auteurs. C’est même une nouvelle façon d’en apprécier le rythme et la musicalité. En cinq mois, j’ai écouté dix-neuf livres, tout en continuant à lire des formats papier à côté.

La techno au service du cerveau

Quand j’ai été contactée pour vous parler du concept, je me suis dit que c’était une heureuse surprise. Je tire mon chapeau à Audible, filiale d’Amazon, qui a su faire une bibli auditive simple, fournie, et amusante. On peut la découvrir sans payer grâce la formule d’essai d’un mois avec un livre offert. Puis on a le choix entre un abonnement de 9,95 € pour 1 crédit (= un livre) par mois et/ou acheter les livres à la carte. Quand un livre nous plait, on le télécharge et hop, y’a plus qu’à ouvrir ses oreilles.

J’ai même commandé un des livres que j’avais écouté, pour pouvoir le prêter à des proches. Je viens à l’instant d’en télécharger un nouveau, dont une amie m’a dit beaucoup de bien (J’arrête de râler de Christine Lewicki), et j’ai hâte de l’écouter.

La lecture audio vient à la rescousse de tous les lecteurs pressés ou passionnés, en nous accompagnant dans de nouvelles situations. Si vous aimez les livres autant que Rory Gilmore ou Hermione Granger, je vous conseille vivement d’essayer Audible :)

audible2

NB : création de contenu en collaboration avec Audible

4 Commentaires

  • Je ne connaissais pas du tout ce concept jusqu’à ce jour mais franchement, je pense que je n’arriverais pas à sortir du concept  » Lire  » en étant concentrée à fond sur toutes ces lignes pour bien comprendre leurs sens. A priori, tu étais comme moi au départ et tu as changé d’avis grâce à cette collab, bon et bien, peut être devrais-je m’y mettre aussi ? :p

    • Tu ne risques rien en testant le livre gratuit :) Ça n’enlève en rien le plaisir des moments de lecture papier… Mais comme les conditions parfaites ne sont pas toujours réunies, c’est une façon de pouvoir introduire la lecture dans de nouvelles situations.

  • Après lecture de ton article je me suis décidée à téléchargée cette application.. Et vraiment, je ne suis pas fan. J’aime tellement sentir les pages, le papier du livre.. Et puis l’écouter j’ai du mal, je n’arrive pas a retrouver ce même plaisir .. C’est dommage parce que j’aurais fait une économie de place et un gain de temps .. Mais je préfère de loin avoir le livre entre mes mains ..
    Maintenant le problème c’est que je ne trouve pas comment désactiver mon compte afin les prélèvements se fasse automatiquement tout les mois ..
    SI jamais tu sais comment faire, pourrais-tu m’aider .? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *