Foucade-Vitrine

Foucade Paris : la haute pâtisserie sans gluten

Sans gluten mais pas sans plaisir, loin de là.

Ce weekend, j’ai eu la bonne surprise de découvrir une boutique / salon de thé où toutes les pâtisseries sont saines et succulentes. Le concept est simple : dire oui à la gourmandise et non aux remords. Quand les ingrédients sont bien choisis, on peut craquer en toute bonne conscience.

Foucade Paris, la première maison de « Pâtisserie Positive »

« Pâtisserie Positive » c’est un peu prendre deux de mes mots préférés au monde et les marier ensemble. Concrètement, cela fait référence aux exigences nutritionnelles et éthiques de l’enseigne : pas de sucres raffinés, pas de mauvais gras, pas de gélatine de porc ni de poisson, limiter les allergènes au maximum (gluten et lactose), pas de gaspillage, que des farines complètes et des ingrédients de haute qualité nutritionnelle.

Et cerise sur la tartelette à la poudre d’amande : une transparence totale grâce à la carte d’identité nutritionnelle des pâtisseries. Qui annonce la couleur calorique sans rougir.

patisserie sans gluten foucade paris

Et le vegan dans tout ça ?

Malheureusement aucune de leurs pâtisseries n’est végétalienne. C’est ma seule tristesse à propos de Foucade. J’ai demandé à la créatrice s’ils avaient l’intention de proposer un dessert vegan un jour, mais ce n’est pas dans leurs plans pour l’instant, « sauf si nous avons une grande demande venant de nos clients ». Pour eux le sans gluten et le vegan sont deux approches différentes, et ils ont choisi de se concentrer sur le sans gluten.

On peut tout de même trouver deux créations « accidentellement veganes » dans leur vitrine : les petits sablés aux saveurs surprenantes et le muesli.

J’ai fait une entorse à mon alimentation végétale pour goûter leurs créations et pouvoir en parler. Et si j’ai choisi d’en faire un article, c’est parce que Foucade reste une belle initiative aux engagements forts. J’accepte que tout le monde ne soit pas vegan. Et je trouve que c’est déjà bien qu’il existe une nouvelle adresse où la gourmandise n’est pas un suicide nutritionnel.

Mon top 3 des « Pâtisseries Positives »

patisserie sans gluten

Après avoir goûté les versions miniatures des desserts Foucade, voici mes préférés :

1. L’Opérette (au premier plan) : Croustillant chocolat cru, fruits secs, flocons de sarrasin, génoise aérienne sans farine, crémeux et mousse chocolat cru 70%, 85% et 100% (sans lactose et sans lait). Tout simplement divin pour ceux qui aiment le cacao dans toute sa pureté. On sent une amertume parfaitement maitrisée. Sucre dosé pile comme il faut. C’est mon grand coup de foudre.

2. Mme Chou (spécial Saint Valentin)(c’est le second petit chou au capuchon rosé) : Praliné Amandes-Noisettes, pommes dorées à la poêle et une chantilly vanille-clou de girofle ! A mesure que la langue découvre tout ce que contient ce petit chou, le cerveau se fait une danse de la joie et en redemande.

3. La Rustique : Croustillant feuilleté à la farine de châtaigne et de riz complet, purée de patate douce, pomme au four caramélisée. Pour moi c’est la tatin version ultra clean. Il faut souligner que c’est leur pâtisserie la moins calorique avec un total de 145 kcal. C’est moins que certaines crèmes dessert en pot vendues en supermarché ou qu’un snack genre kinder delice ou kitkat… Alors qu’on a le plaisir d’une vraie pâtisserie.

foucade paris

Si seulement les restaurants et boulangeries pouvaient suivre cet exemple et s’en inspirer pour proposer des choses plus saines. Je ne vois pas l’intérêt de rechercher un plaisir gustatif si c’est pour se ruiner la santé à coup se sucres raffinés, de graisses saturées, et de produits chimiques.

Je ne peux que saluer cette initiative et tout le travail réalisé par la très inventive Marjorie Fourcade, créatrice du concept. Il lui a fallu plus de deux ans de recherche pour trouver des équivalents sains aux ingrédients nocifs. C’est grâce à son énergie et sa conviction que Paris compte désormais un nouveau lieu gourmand et positif.

Adresse : 17 rue Duphot, 75001 Paris. Métro Madeleine ou Concorde, le quartier n’est pas désagréable non plus :)

 

 

 

8 Commentaires

  • Ok, faut définitivement que j’y passe.
    Je suis en mode plus de produits laitiers, ni céréaliers=+ou- paléo et le sucre me botte pas plus que ça, mais les pâtisseries^^
    J’avoue que l’Oérette a l’air dingue avec du chocolat CRUE! Bosser à moins de 42 degrès d’après ce que j’en ai appris (sur La france crue)+pas de farines de céréales avec le choix du sarrasin, malin!
    Ils font du salé?

    Il est cool, ton blog.
    Tu touches en code?

    J’te connais pas, mais bisou!
    ;-D

    • Ah bah oui va voir, et succombe à l’appel de cette opérette de folie.
      Je touche pas du tout en code. C’est le prochain truc qu’il faut que j’apprenne pour avoir plus de liberté et ne pas avoir à embêter mes potes codeurs dès que je veux faire un truc :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *